4/10/07

Flandre: Près de 200 activités culturelles en français

De Haan (Belgique), le 3 octobre 2007 - "Au grand dam des extrémistes flamingants, la langue et la culture françaises occupent une place importante au nord du pays", déclare Edgar Fonck, directeur de l’Association pour la Promotion de la Francophonie en Flandre (APFF). Et de préciser: "Dans le numéro de rentrée des 'Nouvelles de Flandre', nous publions un agenda de près de 200 activités culturelles en français, pour les trois premiers mois de la saison 2007-2008. D’Anvers à Courtrai, d’Ostende à Fourons, conférences, spectacles et visites se succèdent à un rythme soutenu.""Si la vie culturelle francophone est aussi importante en Flandre, c’est parce qu’elle répond à un réel besoin. C’est en effet un des seuls moyens pour les 300 000 francophones qui vivent au nord de la Belgique d’avoir accès à leur langue et à leur culture.Mais ces bonnes nouvelles ne doivent pas nous faire oublier que l’avenir des associations culturelles francophones n’est pas assuré. En effet, suite aux démarches des autorités flamandes qui ont saisi la Cour d’arbitrage, la Communauté française ne peut plus intervenir en Flandre. Et les problèmes de locaux n’ont toujours pas été résolus. Comme à Knokke où 'Voir le Monde' a dû renoncer à présenter son cycle de conférences faute de salle adéquate.En cette période d’intenses négociations communautaires, l’APFF réitère avec insistance son appel en faveur de la signature d’un accord culturel entre Flamands et francophones et de la ratification de la Convention-cadre sur la protection des minorités nationales.Si la Flandre vise le sommet, comme elle se plaît à le répéter, ce sont des mesures auxquelles elle n’échappera pas. Alors, pourquoi ne pas agir tout de suite?"Pour plus d’informationsNous vous renvoyons au site des " Nouvelles de Flandre": http://www.dmnet.be/ndf.A propos de l’APFFL’Association pour la Promotion de la Francophonie en Flandre (APFF) ne poursuit aucun but politique et n'entend nullement remettre en cause le statut linguistique de la Flandre. Elle veut simplement que le français, l'une des langues officielles de la Belgique, ait droit de cité en Flandre au même titre que toute autre langue.Cette promotion de la francophonie, l'APFF la réalise notamment en publiant sur son site internet le magazine "Nouvelles de Flandre" (http://www.dmnet.be/ndf). On peut y trouver outre l'agenda des activités en français, les adresses des ressources francophones en Flandre, des articles et des informations sur la francophonie en général. Un bulletin, version papier du magazine, est également édité tous les deux mois.Toute personne intéressée par l'APFF peut en devenir membre. La cotisation annuelle s'élève à 12,50 EUR pour la Belgique et 25 EUR pour l'étranger à verser au compte 210-0433429-85 (IBAN: BE89 2100 4334 2985 - BIC: GEBABEBB) de l'APFF asbl. Les membres et les donateurs reçoivent le magazine "Nouvelles de Flandre" tous les deux mois.Association pour la Promotion de la Francophonie en Flandre (APFF asbl)Secrétariat: Spreeuwenlaan 12, B-8420 De Haan, Belgique.